Arrêt maladie abusif : quelles sont les conséquences possibles ?

Quand un salarié envoie un arrêt maladie à son employeur, cette absence a toujours un impact direct sur la production de l'entreprise. En plus, l'employeur est tenu de lui verser des indemnités. Il faudra également penser à la remplacer : ce sera soit en interne, soit en faisant appel à une société d'intérim. Vous l'aurez compris, un arrêt maladie coûte cher !

Comment lutter contre les arrêts maladie abusifs?

Aussi, quand un employeur a des doutes sur le bien-fondé d'un arrêt maladie, il ne doit pas hésiter à se renseigner sur https://www.mediverif.fr/absenteisme/arret-maladie-abusif. Il apprendra qu'il pourra demander un contrôle d'arrêt maladie. Le but clairement affiché est de lutter contre la fraude et de prévenir l'absentéisme au travail.

Un contrôle d'arrêt se passe de la façon suivante :
  • le médecin contrôle toujours pendant les heures de présence obligatoire à la maison. Ce sera donc de 9 à 11 heures le matin ou de 14 à 16 heures l'après-midi
  • le salarié malade est tenu de laisser le médecin l'examiner
  • à l'issue de l'examen, le médecin rédige son rapport.
Si la fraude est constatée, autrement dit si le salarié n'a pas lieu d'être en arrêt, cet arrêt de travail est suspendu. Le salarié ne touchera plus aucune indemnité tant qu'il n'aura pas réintégré son poste. En clair, ce sera tout bénéfice pour l'employeur qui aura mis le doigt sur une fraude. Sinon, il continue son arrêt et reviendra travailler quand il en sera capable.